Romarin officinal

Nombre de graines par sachet : 50 graines

Disponibilité : En stock

1,50€ TTC

          

A propos

  • Nom latin : Rosmarinus officinalis  
  • Famille :  Lamiacées
  • Genre : plante aromatique/vivace
  • Hauteur : 1m50
  • Exposition : soleil ou mi-ombre
  • Type de sol : sol ordinaire, bien drainé. 
  • Semis : mars - juin
  • Distance entre les plants: environ 50 cm
  • Floraison : de mai à juin         
  • Résistance au froid : -10°c
  • Utilisation : massif, bordure, potager, jardin de plantes aromatiques, cuisine, .....
  • Assocation : origan, thym, lavande, ....

Niveau difficulté : Pelle difficulte semences mimimosa ok

Le Romarin est une plante mellifère au feuillage décoratif et parfumé. Cette plante vivace peut atteindre une hauteur de 1m50. Cette plante aromatique s'épounira dans tout type de sol tant qu'il est bien drainé. Une exposition en plein soleil ou mi-ombre lui conviendrait.

Un des atouts du Romarin est le parfum de ses feuilles. Le Romarin est une des plantes les plus appréciées par les papillons et les abeilles. 

Le Romarin est généralement cultivée comme plante aromatique. Ces feuilles peuvent être utilisées pour assaisonner nos plats. Cette plante peut aussi être placée dans massif.

Cette plante vivace a une bonne résistance au froid (jusqu'à -10°c) ainsi qu'à la sécheresse.

 

Conseils de semis

  • Mars - juin; 
  • dans un bac à semis ou en godet ; 
  • semez à cinq millimètres de profondeur ;  
  • recouvrez légèrement; 
  • Température : 20°C
  • arrosez sans détrempé avec un vaporisateur jusqu'à germination;
  • Repiquez en godet indivuel une fois que le plant a bien raciné.
 

Conseils de plantation

Après les dernières gelées, la mise en place des plants dans le jardin peut se faire tout en respectant une distance d'environ 50 cm entre chaque plant. 

Le Romarin ne demande pas beaucoup de soins. L'arrosage s'effectue en période de sécheresse. 

Après la floraison, tailez le un peu. Récupérez les branches taillées pour les faire sécher.

Possibilité en pot

Le Romarin s'adapte également en pot. Pour cette variété, un pot de 30 cm de diamètre lui conviendrait. Un pot en terre cuite serait un plus.

Utilisez un mélange de terreau (2/3) et de sable (1/3).

Pour l'arrosage, laissez sécher la terre en deux arrosages.

En dessous de -10°C, recouvrez-le d'un voile.

 

Les vertus du Romarin

Le Romarin est une plante médicinale possèdant de nombreuses vertus. Les feuilles et les fleurs de Romarin seraient souvent utilisées en tisane ou en vin médicinal pour soigner l'inflammation des voies respiratoies, pour améliorer la digestion ou pour lutter contre la fatigue et le stress.

Cette plante médicinale serait également un bon tonique pour stimuler la mémoire et tonifier le coeur.

Pour purifier l'air de la maison, les rameaux secs de Romarin sembleraient efficaces en les brûlant dans un brûleur d'encens ou brûle-parfum.

Avant toute utilisation d'une fleur comestible ou médicinale, veuillez consulter votre pharmacien ou votre médecin. Il est important de savoir les effets secondaires que cela pourrait causer en cas d'utilisation. Les informations sont données à titre indicatif. Dans le cas d'une mauvaise utilisation d'une de ces plantes, MIMIMOSA ne pourra être tenue pour responsable.

 

Astuces pour la récolte des feuilles de Romarin

Les feuilles de Romarin peuvent être utilisées fraîches ou bien séchées. L'avantage avec le Romarin est qu'on peut en récolter toute l'année. Il est présent toute l'année dans notre jardin. Récoltez les tiges avec un sécateur.

Feuilles Fraîches

Quand elles sont fraîches, on peut les conserver une dizaine de jours dans un verre d'eau ou au réfrigérateur.

Pour la congélation, ciselez les feuilles afin de les placer dans des bacs à glaçons remplis d'eau. Vous pouvez également les mettre dans un sachet de congelation, mais la méthode avec le bac à glaçon permet de conserver le parfum du Romarin. 

Feuilles séchées

Il y a plusieurs façons de faire sécher des feuilles de Romarin. 

  • Botte suspendue :  on coupe quelques tiges pour former une botte et que l'on attache avec une ficelle ou une corde. Ensuite, on suspend la botte la tête à l'envers soit dans un sac en papier soit d'un local sec et aéré. 
  • Papier absorbant : Placez les feuilles avec ou sans les tiges sur le papier absorbant. Placez cette feuille dans une pièce sombre. Remuez tous les jours le papier sans toucher les feuilles.
  • Conserver les feuilles séchées : Retirer les feuilles des tiges et placez les dans une boîte en fer fermée hermétiquement ou dans un sac en papier. La boîte doit êtré placé dans une pièce à température ambiante. En cas d'usage régulier, conservez les rameaux pour une utilisation en cuisine ou en tisane. De cette manière, les feuilles se conservent 6 mois.

Suggestions

Ajouter un commentaire